11ème Carnaval Tropical de Paris : démonstration Tay Son Vo Dao

Samedi 7 juillet 2012, Place de la Nation, le 11ème Carnaval Tropical de Paris, a rassemblé plus de 4000 carnavaliers et plus de 450 000 spectateurs,pour une parade festive, colorée et joyeuse. Ce défilé annuel rythme le début d’été de la vie parisienne.

Cette année, la communauté Franco-Vietnamienne qui a une place importante dans l’histoire de l’intégration française, a répondu présente à l’invitation du Comité organisateur du Carnaval Tropical de Paris.

Parmi les 165 représentants de la délégation vietnamienne, les Arts Martiaux Vietnamiens ont été dignement représentés par notre Maître Châu Phan Toan et ses élèves.

10 Tây Son étaient présents : Maître Châu, Christine, Clémentine, Laurence, Noémie, Sandrine, David, Dominique, Serge et Phat. Ils ont assuré au moins 10 démonstrations, sous les applaudissements des Parisiens, mais aussi sous une pluie battante.

Un peu d’histoire :

Tout au long de son histoire de 4.000 ans, le Vietnam a vu sa culture s’enrichir et s’épanouir de façon splendide tout en conservant les valeurs fondamentales de l’identité vietnamienne.

Les menaces de l’indépendance nationale pendant l’histoire ont fait de l’amour de la patrie une caractéristique remarquable du Vietnam. Le patriotisme est ancré et porte sur tous les aspects de la vie.

Avec 54 ethnies, la culture vietnamienne est une union dans la diversité. Outre la culture exemplaire des Viet-Muong, le pays abrite les cultures des Tay-Nung, des Thai, des Khmer, des H’Mong-Dao, et d’autres minorités ethniques des Hauts Plateaux du Centre. (une cinquantaine de tribus différentes dans les année 1950)

En matière de philosophie et de pensée, les Vietnamiens accordent de l’importance aux relations et aux relations entre les choses. Croyant au concept du Yin -Yang et aux cinq éléments, ils respectent l’équilibre et l’harmonie dans la vie. Ce qui explique l’harmonie entre la culture basée sur l’agriculture et la culture nomade, la première s’attachant à la sédentarité et la seconde au changement.

[nggallery id=97]

2 Commentaires

  1. Ce festival était plein de bonne humeur, fatiguant, intéressant … à refaire !